Actualités

HASLER Group et le marché du Biogaz

Agitateurs, digesteurs pour le biogaz.
Publié le : 12 juin 2020
AgitationNews

L’arrivée sur le marché automobile français de véhicules équipés en série de moteurs roulant au bio GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) s’inscrit dans une mutation profonde de l’industrie française.  Elle doit permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique, tout en garantissant un accès à l’énergie à des coûts compétitifs.

Agitateurs, digesteurs pour le biogaz

Savez-vous qu’il y a un lien entre le GPL, les stations d’épuration et HASLER ?

 Depuis 2014, l’injection de biogaz est inscrite dans la loi sur la Transition Energétique avec comme objectif la mise en place d’un bouquet énergétique plus respectueux de l’environnement : moins d’énergie carbonée pour plus de renouvelable. Parmi les mesures définies par cette loi, une porte justement sur l’obligation pour les pouvoirs publics de renouveler leur flotte automobile par des véhicules roulant au bio GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) moins polluant que le diesel et l’essence car n’émettant pas de particules). Les véhicules roulant au « bio GNV » contribueront à l’atteinte de ces obligations.Avec l’arrivée en France de véhicules neufs et de série, équipés au GPL, ces sont les particuliers qui vont amplifier la demande.

Gaz et stations d’épuration

Depuis 2014, l’injection de biogaz est inscrite dans la loi sur la Transition Energétique avec comme objectif la mise en place d’un bouquet énergétique plus respectueux de l’environnement : moins d’énergie carbonée pour plus de renouvelable. Parmi les mesures définies par cette loi, une porte justement sur l’obligation pour les pouvoirs publics de renouveler leur flotte automobile par des véhicules roulant au bio GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) moins polluant que le diesel et l’essence car n’émettant pas de particules). Les véhicules roulant au « bio GNV » contribueront à l’atteinte de ces obligations. Avec l’arrivée en France de véhicules neufs et de série, équipés au GPL, ces sont les particuliers qui vont amplifier la demande.

Quel est le lien avec un spécialiste du traitement de l’eau comme HASLER Group ?

Pour produire du Biogaz, une STEP doit se doter d’une unité de méthanisation composée d’un digesteur pour méthaniseur, dans lequel on va agiter lentement les boues jusqu’ à ce qu’elles émettent du gaz. Depuis 2011, HASLER Group à travers sa marque LUMPP® conçoit, fabrique et installe des agitateurs pour digesteurs méthaniseurs. En tant qu’industriel, on peut se réjouir de ces évolutions, à bien des égards. D’une part parce que c’est un marché vert en croissance. En effet, selon l’ADEME la France devrait construire 600 méthaniseurs à l’horizon 2030. D’autre part, la démarche d’un constructeur automobile en choisissant ce carburant créé de la demande qui stimule l’offre et par là le marché. D’autant plus que chez HASLER Group nous croyons aux changements durables qui vont dans le sens de l’indépendance énergétique pour une industrie française locale dans un monde plus écologique, la production de Gaz est un des moteurs de développement économique pour notre futur.